En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. J'accepte

ÉLECTRONIQUE

L’industrie électronique a été une des premières à utiliser le marquage direct par laser pour identifier les cartes et les PCB de manière fiable et sécurisée tout au long du process de fabrication.

Des lecteurs DPM manuels et fixes sont installés sur les lignes de fabrication  pour lire les codes à faible contraste.  Les prochaines cartes électroniques seront identifiées par puce RFID, avec un composant RFID intrinsèque à la carte.

CIPAM peut intervenir à toutes les étapes des projets de traçabilité, pour des systèmes de marquage laser, pour les outils de lecture DPM avec des algorithmes de décodage et des éclairages spécifiques, pour des outils d’encodage RFID ainsi que pour des solutions matériels et logiciel d’inventaire, de recherche, de suivi de production.

 

CAS PRATIQUE

CONTEXTE :

Dans une usine qui produit des cartes électroniques, certains composants sensibles (bobines MSL) ont une durée de vie très limitée dans le temps dès qu’ils sont sortis de l’armoire sèche déshumidificatrice. Par ailleurs, chaque composant doit être placé très précisément par les robots sur la carte : une place pour chaque chose et chaque chose à sa place !!

Les composants utilisés, pour la plupart d’entre eux, ne sont pas fabriqués par l’usine. L’étude porte donc sur la chaine d’assemblage des cartes électroniques.

OBJECTIFS :

S’assurer que ce sont les bons composants sur les bons emplacements par rapport au plan de chargement

Signaler automatiquement la fin de vie des composants MSL.

 

SOLUTION DE MISE EN PAGE :

En entrée sur la chaîne d’assemblage, un numéro de série est attribué à chaque composant électronique via un code DATAMATRIX imprimé sur une étiquette.

Chaque emplacement de la zone de picking près des robots est également identifié de façon unique.

A chaque carte électronique à produire correspond une « recette » qui reprend précisément les références de chaque composant électronique et leur emplacement dans la zone de picking pour le robot. 

L’opérateur doit lire le code DATAMATRIX de chaque composant et le code de l’emplacement où il le pose dans la zone de picking. En cas d’erreur, un message d’alerte se déclenche.

De la même façon, s’il s’agit d’un composant MSL sorti depuis trop longtemps de l’armoire sèche, une alerte lui indique de le mettre au rebut.

 

GAINS :

La traçabilité totale des composants, jusqu’au numéro de série, et avec système d’alerte sonore et visuel, permet de garantir que le bon composant a été placé au bon endroit sur une carte électronique précise.

La durée d’exposition des composants sensibles à l’humidité (bobines MSL) est clairement suivie pour garantir la qualité du produit final.

 

PRESTATION / FOURNITURE CIPAM :

  • Etude et conception de la solution
  • PDA wifi ZEBRA, imprimante transfert thermique, tablettes durcies
  • Base de données MySql
  • Communication PDA Wifi et la base distante via le serveur Apollo